Interview de Thierry Pires, ancien MCI et Digital Marketing Manager chez HP, bloggeur, intervenant en marketing mobile et futur écrivain…

Thierry Pires ancien MCIPour mon premier post sur le blog des MCI, j’ai choisi de réaliser l’interview d’un ancien qui est aussi une personnalité reconnue dans son domaine : Thierry Pires.
Tous les étudiants connaissent déjà bien Thierry grâce aux hangout « S.O.S WordPress Academy » qu’il réalise en collaboration de son grand ami Vincent Tessier pour aider tous les apprentis bloggeur de notre promo.
Pourquoi Thierry ? Tout simplement, parce que je rêve qu’il me livre sa recette secrète d’hyper actif aux multiples succès professionnels, et de major de promotion…

Peux-tu me parler de ton parcours et de ton choix de suivre la formation MBA MCI ?

Avec plaisir ! C’est toujours un privilège d’échanger avec mes pairs surtout quand ce sont des MCI !
J’ai un parcours de ‘web marketer’ depuis 13 ans. J’ai débuté chez Compaq pour qui j’ai créé des sites web de gestion de concours de ventes …une vraie révolution à l’époque…, Par la suite, on m’a confié la gestion des Extranets partenaires entre Compaq et HP et enfin, depuis 6 ans, je travaille sur l’évangélisation du site clients HP.com/fr.

Actuellement Digital Marketing Manager, je suis en charge du développement des projets digitaux sur un périmètre national et parfois Européen. L’essentiel de ma mission, est de soutenir le business, dont la boutique en ligne, ainsi que d’intégrer les médias digitaux dans nos campagnes de communication sur l’ensemble du portefeuille de produits et tous les segments clients (particuliers, PME et grands comptes).

J’ai choisi de postuler au MBA MCI pour optimiser mon expertise digitale dans l’objectif d’accroitre mes recommandations stratégiques et ma connaissance de tous les outils 2.0.

Thierry, super sympa, comme toujours m’a aussi donné le lien vers son CV, un bien beau parcours :
http://www.doyoubuzz.com/thierry-pires

Thierry, quels enseignements professionnels et personnels retiens-tu de cette expérience du MBA MCI?

J’ai vécu cette expérience d’une façon intense en donnant mon maximum pour capitaliser sur cette formation. Pour te donner un exemple : les compétitions d’équipes étaient toujours préparées avec beaucoup de sérieux et d’implication sans pour autant sacrifier la bonne humeur que j’affectionne tant.
Les cours étaient un vrai lieu d’échange avec les intervenants et nous ont permis de pratiquer de nombreuses activités e-marketing comme la création d’un blog que je tiens toujours ou la mise en pratique de techniques d’optimisation d’eDM, le SEO, SEM, le Display, Twitter, Google+…
La thèse professionnelle, quant à elle, fût un travail de longue haleine qui m’a apporté bien plus que ce que je pouvais imaginer. Encore aujourd’hui, je capitalise dessus pour l’un de mes projets.

Enfin, j’ai tissé des liens très forts avec de nombreux élèves de ma promo, des anciens ou encore, un certain nombre d’intervenants avec qui j’ai beaucoup échangé. Mon niveau d’expertise à ainsi évolué positivement. Mon entourage professionnel chez HP a d’ailleurs réalisé que suivre un aussi beau MBA à temps partiel tout en continuant à performer dans mon poste était un véritable challenge. Par la suite, cela m’a donné un véritable coup de pouce pour évoluer et prendre des responsabilités dans ma société.

Thierry Pires MBA MCI Part Time 2011

Tu gardes le contact avec beaucoup de MCI, que penses-tu de la force de ce réseau post MBA ? Quels conseils donnerais-tu aux nouveaux étudiants MCI ?

La force de cette formation c’est déjà d’exister depuis bientôt 15 ans, d’avoir était lancée par Jean-Michel Billaut et d’avoir survécu à la bulle internet. De plus, les intervenants sont des professionnels, hyper compétents qui partagent avec passion des pratiques issues de leur quotidien. Enfin, pour couronner le tout, ce MBA en plus d’être reconnu dans le secteur digital a réussi à se hisser en haut du classement en décrochant le titre de MBA n°1 des Masters E-Business & Communication Multimédia.

Le réseau issue de cette formation constitue un véritable vivier d’experts du digital. Pour en bénéficier, plusieurs groupes de discussion sont disponibles sur les réseaux sociaux et permettent d’échanger instantanément avec tout le réseau. Il est ainsi possible, d’obtenir rapidement des réponses pratiques à des questions mais aussi de partager des informations, des expériences, une offre de job à pourvoir, un problème technique, et tant d’autres choses .
Enfin, l’association MBA MCI @lumni qui a vu le jour en 2012 prépare de nombreuses initiatives pour fédérer davantage la communauté, à travers des soirées réseau par exemple.

En guise de conseil, je dirais à tous ceux qui suivent cette formation de bosser dur jour et nuit le temps de la formation. En échangeant avec les intervenants, en testant un maximum d’outils, en s’appropriant rapidement toutes les e-nouveautés (sites, appli etc…) qui nous entourent. Il est également essentiel de pratiquer une veille quotidienne du secteur car celui-ci évolue constamment. Enfin, il faut bien entendu construire son réseau durant la formation puis l’ animer régulièrement par la suite.

Après avoir rédigé et publié ta thèse professionnelle sur ton blog, tu te lances dans l’écriture d’un livre sur le marketing mobile…. Comment t’es venu cette passion ? Quels sont les sujets que tu vas traiter dans cet ouvrage ?

La thèse pro d’un MCI part time ressemble à une montagne infranchissable qu’il faut gravir pas à pas avec un sac de 25kg sur le dos… Mes camarades ne me contrediront pas sur ce sujet ou trouveront des métaphores encore plus douloureuses. C’est un challenge personnel qui conduit à rentrer en mode veille, qui force les échanges et qui permet d’apprendre tant de nouvelles choses…c’est un excellent complément ‘pratique’ à cette formation et au final, c’est vraiment aussi très valorisant.

Personnellement, j’ai choisi la rupture par rapport aux précédentes promotions en publiant directement tous mes chapitres de thèse sur mon blog http://marketing-webmobile.fr.
Cette approche m’a permis : de me faire la main sur WordPress ainsi que de lancer avec mon ami Vincent Tessier la WordPress Academy (un condensé de conseils pour lancer et animer son blog) ; de tester la pertinence du contenu de ma thèse auprès de mes pairs (à ce jour plus de 650 personnes ont téléchargé ma thèse); d’améliorer ma e-réputation et finalement de me faire ‘repérer’ en tant qu’expert du marketing mobile pour ‘décrocher’ des interventions.

J’ai pris gout à ce mode ‘communicant’ et surtout j’ai eu la chance de toucher des personnes influentes dans mon nouveau réseau, ce qui m’a permis d’obtenir un contrat d’auteur pour un livre sur le marketing mobile. Ce livre sera écrit à 4 mains et sera en vente dès l’été 2013…. mais à ce stade, je ne préfère pas trop en parler… à suivre donc !

Comment imagines-tu l’univers digital dans 10 ans et comment comptes-tu l’aborder?

En 10 ans, il s’est passé énormément de chose et les cycles d’innovation ont tendance à se raccourcir. Le réseau Internet sera probablement présent partout et connectera non seulement les mobinautes et les internautes…mais aussi, les objets entre eux, le fameux 3.0. Enfin, les données seront quasiment toutes stockées et consultées en temps réel et à distance, sur le Cloud…

Se projeter aussi loin, est un exercice bien délicat, mais je parie que dans 5 ans, nos smartphones équipés de technologie sans contact, nous permettrons de nous passer de clés pour ouvrir nos portes ou démarrer nos voitures …volantes ?…tout en permettant de régler toutes nos transactions financiéres en situation de mobilité.
Plus sérieusement, dans ce contexte de perpétuelle remise en cause technologique, je m’efforce déjà d’accompagner l’avènement de l’Internet mobile, et en continu, je veille au quotidien pour anticiper les tendances de demain. Mais quoi qu’il arrive, je serai encore dans 10 ans un MCI dans l’âme !

Une dernière question plus personnelle, accepterais-tu de nous parler un peu de toi et de tes autres passions dans la vie ?

Je suis un grand fan de mes propres gâteaux, mes ‘speshal’ : le fondant au chocolat, et le crumble fruits rouges chocolat banane. Et pour éliminer tout ça, je pratique le sport autant que possible (courses à pied, vélo, piscine…) Mais je ne collectionne pas d’objets improbables à part les badges sur Foursquare et les batiments sur Landlord…
Bien entendu, Thierry Pires, le modeste n’a pas voulu me dire qu’il était marathonien…et qu’il était aussi un super « papa poule » mais sur Facebook… on apprend presque tout !

Thierry, je te remercie d’avoir accepté de répondre à toutes mes questions avec la sincérité, le professionnalisme et la gentillesse qui te caractérisent si bien !
Et pour tout ceux, qui souhaitent aller plus loin pour en apprendre plus sur la veille, la thèse ou le futur ouvrage de Thierry Pires sur le sujet du marketing mobile, je rappelle l’url de son blog http://marketing-webmobile.fr
Je vous donne tous RDV en 2013 pour en savoir plus sur ce fameux futur livre pour lequel Thierry m’a promis une autre interview.

Natacha Holtzhausser (MBA MCI promo 2012-2013)
@NatachaHoltz
https://twitter.com/NatachaHoltz

8 Comments

  1. Clémentine

    Très intéressant cette petite interview ! Moi qui n’ai pas pu venir à la soirée avec les anciens la dernière fois, ça me permet d’en savoir un peu plus sur les anciens du MBA MCI et plus particulièrement sur Thierry Pires !

    Merci Natacha !

  2. ikram

    Bravo, t’as appliqué les conseils de Yann, il y a du bon contenu, des liens… En plus tu crées du suspens pour attendre ton prochain article sur le livre de Thierry.
    Merci

  3. Benoit Boutry

    Bravo pour cet article très vivant qui nous a permis de mieux connaître Thierry. Quelle énergie !! Ses conseils sont très précieux pour les étudiants MBA MCI , à suivre… Je ne manquerais pas son livre.

Leave a Reply

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>